Venez suivre les aventures des personnages joueurs de la confrérie des justes, un groupe d'aventuriers qui parcourent le monde D&D des royaumes oubliés.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA PORTE DE BALDUR [Baldur's gate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 927
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: LA PORTE DE BALDUR [Baldur's gate]   Jeu 31 Aoû - 13:56

Description


La Porte de Baldur est une immense cité-état très vivante située sur la Côte des épées, sur la rive nord de la rivière Chiontar, à une trentaine de kilomètres à l'est de son embouchure sur la Mer des épées. La ville portuaire a un sol pauvre pour l’agriculture, mais sa baie abritée,bien loin des marées qui parcourent la côte, en font un emplacement idéal pour le commerce de marchandises en tous genres.


La Porte de Baldur se trouve au sud d'Eauprofonde et au nord du pays d'Amn, et est située le long de la très fréquentée Voie Côtière.
Cette cité portuaire est prospère, car elle permet l’utilisation de toutes les monnaies des royaumes,avec plus de 140 000 habitants (bien que ce nombre atteigne les 200 000 presque au cours des mois d'été), elle est une des villes marchandes les plus importantes de la Côte des épées. La garde de la ville et la présence de la puissante compagnie de mercenaires du Poing enflammé assurent la tranquillité et la sécurité de la cité.


Géographie


La Porte de Baldur s’est énormément agrandie au cours du dernier siècle au point qu’elle est passé de 42 000 habitants au plus bas de la magepeste jusqu’à 140 000 aujourd’hui. Le noyau historique de la ville se trouve entre les murs du vieux centre. Cependant cette partie est entourée de quartiers beaucoup plus importants qui étaient à l’origine les taudis construits par les réfugiés des Cent Ans de Chaos de magepeste. C’est dans ces quartiers que vit la plus grande partie de la population de la ville et, contrairement au cœur de la ville qui a un style architectural particulier, ces abords sont souvent un maillage de styles de toutes les régions de Féerune, une allégorie de la nature cosmopolite de la cité.


La cité-état est donc composé de trois parties distinctes , la cité supérieure ou centre historique( les hauteurs) est le hâvre fermé de la noblesse de la ville qui se nomment les Patriotes.


Assis au sommet de leur colline, les riches patriotes utilisent leur pouvoir et leur influence pour pousser le conseil à protéger leur mode de vie. Il est quasi impossible de s’y installer car, il n’y a plus de place physique en ces lieux, les riches marchandes ou nobles, dans le besoin, vendant même des objets familiaux ou des meubles pour ne pas devoir quitter les lieux. On y trouve de grands et beaux manoirs des familles les plus aisées. La plupart diront que la vie des patriotes est marquée par le luxe et la décadence, certainement vrai pour la plupart, mais certaines familles tentent honnêtement d’améliorer la ville, en développant une compagnie marchande afin de permettre à tous d’avoir un travail et de quoi vivre.


Un certain nombres de portes sépare la haute ville de la basse ville, mais la seule ouverte, par laquelle transite le commerce est La porte de Baldurien, d’où la ville prend son nom. Les autres portes ne servant que pour les patriotes ou leurs serviteurs, afin de pouvoir rentrer ou sortir des hauteurs en évitant la cohue de la porte commerciale. Tous ceux qui ne sont pas en présence d’un patriote, d’une lettre de recommandation ou d’emploi, ou d’une preuve de livraison expresse à l’un d’eux, ne pourra pas passer par ces portes et devra tenter de passer la Porte de baldurien taxée et controlée par la watch (la veille), qui est la police de défense de la haute ville, chargée de faire respecter leur lois et de protéger les patriotes.


Adossé au Grand port de la ville, se trouve le cœur artisan, le cœur travailleur de la ville. La basse ville est la partie ou l’on travaille pour gagner sa vie, déchargement des quais, commerce en tous genres ,auberges et tavernes fleurissent dans ce quartier. L’humidité du port s’accroche lourdement dans cette partie de la ville, que certains disent que le brouillard ambiant est retenu par le vieux mur de la cité. Toujours est t’il qu’un grand nombre d’habitants se déplacent avec des lanternes ici, et les visiteurs , qui n’ont pas appris à le faire peuvent se faire accompagner par des jeunes lampistes qui les guideront à travers les rues et ruelles de cette partie de la ville, où les maisons à toile d’ardoise se tiennent cote à coté.


La ville basse a longtemps été laissé pour compte, mais avec l’arrivée de certains marchands extérieurs riches,ayant construit ou rénovés des parties de la ville, la compagnie du poing enflammée fait la police d’un manière plutôt brutale mais efficace.


La grande période migratoire a crée le quartier extérieur aux vieux remparts réputés imprenables de la cité. Car en dehors des murs, il n’y a pas de lois interdisant la construction, donc ceux trop pauvres puis ensuite, par manque de places physiques, qui se sont installés, ont créer et agrandi le troisième quartier de la ville appelé « le dehors » par les habitants.


Emmenageant ou construisant le long des routes menant à la Porte, les habitants de ce quartier sont les plus pauvres, ou bien les nouveaux marchands ou commerçants dont les produits sont trop bruyants ou génant la tranquillité des balduriens historiques. On y trouve donc beaucoup de tanneurs, de mçons, de forgerons ou de teinturiers parmi eux.


Etant taxé également, cette partie de la ville, est aussi géré par la milice du poing enflammée, mais s’en occupe beaucoup moins activement que de l’autre coté des remparts.


Des commercants et habitants du calimshan ont cree un quartier entouré de murets appelé « le petit calimshan, reproduisant un peu le mode vie calishite ici.
Cette partie de la ville est très héteroclyte, et même autour du pont qui enjambe la rivière chiontar, des habitations ont vu le jour car le commerce du passage est très lucratif ici.
 
Histoire


Le nom de la ville vient du grand héros maritime Baldurien. Il y a bien longtemps, Baldurien navigua jusqu’à la légendaire Anchorome et revint avec une grande richesse qui servit à la construction du mur d’enceinte de la ville. Il quitta à nouveau la ville, sans doute pour retourner à Anchorome, mais ne revint jamais.
La Porte de Baldur a été mystérieusement épargnée, du moins directement, par la Magepeste et a même prospéré. La Porte de Baldur n'était pas totalement intouchable cependant, et la catastrophe a provoqué de nombreux changements dans la cité. La ville, grâce à ses infrastructures résistantes, est devenue une cible majeure pour les réfugiés de pays plus touchés par le désastre. À cette période la population a presque triplé. Le fait que la cité ait survécu à cette explosion démographique est un mystère que l’on appelle « Le miracle de la Porte de Baldur ».


La ville a subi une crise majeure au cours des Cent Ans de Chaos lorsque le Grand-Duc Valarken trahit la ville et utilisa une bande de lycanthropes connu sous le nom de clan de la Lune rouge pour tenter de prendre le contrôle complet de la ville. Il a été vaincu par l'actuel Grand-Duc Portyr, qui est devenu haut duc supplantant le pouvoir des quatre ducs.


Mais, il y a quelques années, le Dieu Bhaal est revenue à la vie à la Porte de Baldur, et après une série de meurtres sanguinaires et horribles, il s’est avéré qu’un des ducs, Torvin Silvershield était un élu du dieu des assassins et suite à une transformation monstrueuse a perverti bon nombres d’habitants qui se sont mis à s’entretuer. Des aventuriers courageux ont permis au grand duc Portyr de calmer des émeutes et des meurtres en série , dont les échos morbides parcourent encore la ville dont on trouve quelquefois des morts horribles ou des cadavres inexpliqués dans les ruelles sombres de la cité.
Portyr a ensuite dissout le Conseil des Quatre et l’a remplacé par un Parlement. C’est à cette période que les mercenaires du Poing enflammée, sont devenus la milice officielle de la cité.


Depuis deux ans, le conseil des quatre a été reformé secondé par le parlement pour enteriné des decisions et lois formulés par les grands ducs.
Un grand duc est choisi pour être le représentant et sa voix compte double en cas d’égalité du conseil. Le grand duc actuel est Ulder Ravengard, La lame du poing enflamée auquel se joignent les ducs et duchesses Talamra Vanthampur, Belyne Stelmane et dillard Portyr, qui a laissé sa place à ravengard.
 
Le parlement est composé d’une cinquantaine de Balduriens qui se rencontrent quotidiennement (mais presque jamais en nombre complet) afin de discuter de l’avenir de la ville et de recommander les actions que devront entreprendre le conseil des ducs, qui gèrent finalement les petites comme les grandes questions qui entourent la cité.

Économie


En 1368 CV, la pierre est importée de Mirabar via Luskan pour les constructions. On transporte les cargaisons de matière première par magie, c'est un processus coûteux. En 1479 CV, Luskan rencontre des troubles et son port n’est plus fonctionnel, en outre, à cause de la destruction causée par le Magepeste à travers les terres, il est difficile de dire si ces échanges avec Mirabar se déroulent encore. La Porte de Baldur est cependant devenue le plus grand centre de commerce de toute la Côte des épées, supplantant même Eauprofonde et la région d'Amn.


À la Porte de Baldur se trouve des guildes de voleurs ainsi qu'une puissante guilde de marchands honnêtes, la Ligue des Marchands. En outre, les Chevaliers du Bouclier et les Chevaliers de la Licorne sont également actifs dans la ville. On trouve aussi des membres des organisations des royaumes.


Différentes guildes de voleurs se sont élevées et sont tombées à la Porte de Baldur, en particulier la Guilde de Xantam et les Mains de la Gloire. Aujourd’hui, les souterrains sont gouvernés par un groupe sombre connu sous le nom de Guilde. Les ducs ne reconnaissent aucun pouvoir a cette guilde, du moins pas publiquement, mais cherchent toujours officieusement à freiner leur influence au sein de la ville. Beaucoup de groupes ont disparu ou bien ont prété allegeance à cette nouvelle guilde. Malgré des tentatives d’infiltration, même par des aventuriers, aucun leader connu n’a été repertorié pour diriger cette guilde.


Gouvernement


La Porte de Baldur était dirigée par quatre Grands-ducs, le Conseil des Quatre. Peu de temps avant la Peste des Sorts, les dirigeants étaient le Duc Eltan alors chef du Poing Enflammé, Belt, un guerrier puissant et lanceur de sort divin, Liia Jannath, une mage et Entar Ecudargent, grand guerrier et citoyen le plus riche de la Porte de Baldur à l'époque. Le Conseil a également fait partie de l’Alliance des seigneurs qui comprend entre autres Eauprofonde et Lunargent.


Depuis la tentative de coup d’état par Valarken, le gouvernement a subi une révision majeure et le seul Grand-duc aujourd'hui est Ravengard, chef de la milice du poing enflammée,  qui règne à la demande du Parlement.


Relations étrangères


À l'heure actuelle, le conseil des quatre et le Parlement ne veulent pas impliquer la Porte de Baldur dans des alliances de pouvoirs avec d’autres royaumes. La ville est respectée comme un pouvoir neutre par rapport aux autres États de la Côte des épées, une réputation bien méritée en partie grâce à sa politique d’accueil des réfugiés pendant la Peste des Sorts. Peut-être plus important encore, la Porte de Baldur, bien qu’ayant une grande valeur, n’a pas à craindre d’invasion, ses murs massifs et la protection des Poings Enflammés lui donnant la réputation d’être imprenable.

Historiquement, la Porte de Baldur entretient des relations plutôt tendues avec son voisin Amn, qui ont presque dégénéré en guerre durant la Crise de Fer de 1368 CV. Récemment toutefois, la seule menace que subit la Porte de Baldur est celle qu’exercent les pirates dont les riches marchandises attirent la convoitise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confreriedesjustes.forumactif.fr
Admin
Admin
avatar

Messages : 927
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: Re: LA PORTE DE BALDUR [Baldur's gate]   Jeu 31 Aoû - 14:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confreriedesjustes.forumactif.fr
 
LA PORTE DE BALDUR [Baldur's gate]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baldur's gate : la série et les extensions
» [ESTIM] jeux PC BIGBOX baldur's gate + Légende l'ile Perdue
» baldur's gate 2 (soa et tob)
» [Trouvé !] Manuel Baldur's Gate 1 en vf
» [Est]JEUX PC BOITE CARTON ( Baldur's, Heroes of M&M, ... )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La confrérie des justes :: LES ROYAUMES OUBLIÉS :: GÉOGRAPHIE DES ROYAUMES-
Sauter vers: